Publicité Digitale : la radio prend sa part ?

Enfin une bonne nouvelle pour nous autres médias. Avec une progression de 4,2 % par rapport au premier semestre 2017, les recettes publicité des médias traduisent une réelle embellie. Évidemment, c’est le digital qui tire le secteur, avec une progression accélérée de 15,5 %, à 2,264 milliards d’euros. Quant à la radio, elle relève la tête, n’enregistrant plus qu’une baisse de 0,6 %… là où elle accusait un recul brutal de 3,6 % l’an dernier.

Tout ceci une fois de plus m’interpelle.

Ainsi donc on segmente les recettes publicitaires par média. En revanche ce que l’étude ne dit pas c’est comment elle traite la publicité passée par un annonceur sur le support digital d’une radio : dans la catégorie radio ou en digital ? Évidemment on ne parle alors plus de la radio comme média, mais bien de la radio comme entreprise. Et cette entreprise vit grâce aux annonceurs.

La radio, formidable créateur de contenu, se doit d’être un acteur majeur du digital. Ainsi, l’enjeu de la publicité est vital. Seules les radios qui développent le chiffre d’affaires de la publicité sur leur support digital s’en sortiront. Toutes l’ont compris, certaines essayent vraiment, rares sont les réussites franches pour le moment.

Réussite ? C’est quoi “réussir” pour une radio sur le digital.

Réussir son passage au digital pour une radio c’est gérer son contenu de façon différenciée. Passer au digital c’est aussi créer une vraie audience digitale. À l’arrivée… Passer au digital c’est développer le chiffre d’affaires de la publicité sur ses supports digitaux.

Facebook par exemple… Combien de radios ont fait des efforts énormes pour développer leurs “like” ? Et maintenant ? On en fait quoi de cette communauté… Il y a longtemps que les youtubeurs savent vendre aux annonceurs leur popularité. Il est temps qu’un support permettent aux radios de monnayer la leur.

Lilicast c’est aussi cela.

 

Arnaud

 

Arnaud
No Comments

Post a Comment

Comment
Name
Email
Website